Bureau Par François Linke

9 800,00 €

423886

Disponible

1 Article

contactez-nous

Partager





description de l’antiquite

LINKE François (1855 -1946)

Table bureau en placage de bois de rose et bois de violette ouvrant à un tiroir en ceinture. 

Ornementation de bronzes dorés et finement ciselés, caractéristiques du grand ébéniste.

Le plateau chantourné à lingotière de bronze doré présente une marqueterie en losanges.

Verni au tampon dans notre atelier.

Signé sur la serrure et à l'intérieur d'un bronze.

Vers 1880.

Hauteur 73 cm, largeur 75 cm, profondeur 46 cm.


Modèle similaire reproduit page 490, cliché 278, dans « François LINKE, the Belle Époque of French Furniture » de Christopher Payne.

François LINKE (1855-1946) fut sans aucun doute le plus important ébéniste parisien de son époque. D’abord apprenti dans sa ville natale de Pankraz en Bohême, Linke arriva à Paris en 1875 et fonda son propre atelier en 1881 au 170 rue du Faubourg Saint-Antoine, créant plus tard une succursale au 26 place Vendôme. La réputation internationale de Linke était déjà bien établie lorsque se tint à Paris l’Exposition Universelle de 1900, son talent et sa créativité demeurant inégalées : l’Exposition couronna son succès et renforça la stabilité financière de son entreprise, lui permettant de conquérir de nouveaux marchés à l’étranger. A l’image de ses contemporains tels que Beurdeley et Dasson, sa production comprenait des copies et des pastiches inspirés des styles successifs du XVIIIe siècle ou des meubles royaux les plus célèbres, mais s’illustrait aussi dans la conception d’œuvres exubérantes, mêlant style Louis XV et Art Nouveau. Linke collabora notamment avec un sculpteur réputé, Léon Messagé. En 1904, il devint Officier de l’Instruction Publique, et participa à l’Exposition de Saint-Louis aux Etats-Unis. En 1905, il fut nommé juré de l’Exposition de Liège et, le 11 octobre 1906, reçut la Légion d’Honneur. 

antiquites similaires